Divergente 3

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un film dont j’attendais la sortie avec impatience. Il s’agit de Divergente 3: Au-delà du mur. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, voici le synopsis:

Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu’ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu’ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d’éclater…

Sur le papier, cela a l’air alléchant, de l’action, du suspense et un peu de romance.
Oui mais voilà, ça ce n’est que sur le papier! En effet, la saga Divergente est issue des livres du même nom, écrit par Veronica Roth. J’ai d’abord vu le premier film de la saga Divergente, qui posait la base. Puis j’ai lu les livres. Autant le premier film était bien fidèle au livre, et bien réalisé, nous tenant bien en haleine tout du long. Autant ce troisième volet s’éloigne complètement de l’esprit du livre. Déjà, le deuxième volet commençait à s’éloigner sans toutefois perdre les bonnes choses du premier comme la vitalité, l’alchimie entre les acteurs. Mais alors le troisième volet, c’est une catastrophe! (Du moins, de mon point de vue)
Il faut savoir que le troisième livre est divisé en deux films, comme c’est la mode en ce moment! Autant Harry Potter vu l’épaisseur du bouquin, c’était concevable, Hunger Games, pourquoi pas, mais là Divergente 3, j’en voyais pas l’intérêt. Bref passons sur ce point.
Ce qui me chagrine le plus, c’est l’esprit du film qui ne reflète pas du tout celui du livre. Les scènes d’action sont loin d’être spectaculaires, elles manquent de punch par rapport aux deux premiers opus. L’alchimie entre Tris et Quatre est partie aux oubliettes, et certains éléments permettant de comprendre pourquoi Tris est aussi obnibulée par David ont disparu. Certains personnages importants sont absents ou quasi inexistants alors que dans la deuxième partie ils pourraient s’avérer nécessaires…

Bref, pour ma part, je n’ai pas du tout été emballée. Beaucoup d’éléments importants ont été zappé, l’esprit du premier volet a disparu, et l’aspect très futuriste (par rapport au livre) m’a un peu dérangé.
J’attends de voir la deuxième partie, qui changera de réalisateur, en espérant qu’elle relèvera le niveau et sera plus fidèle au bouquin.

Laisser un commentaire